Navigation on Accueil

Content navigation

Vous êtes ici : Accueil / La CDIP / Actualités / Communiqué de presse 22.10.2021

Communiqué de presse 22.10.2021

22/10/2021

Face à la pandémie de COVID-19, la CDIP confirme la voie suivie jusqu’à présent

Face à la pandémie de COVID-19, la CDIP confirme la voie suivie jusqu’à présent

Depuis un an et demi, la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), les responsables d’établissement et le corps enseignant unissent leurs efforts vers un même objectif: maintenir l’enseignement présentiel dans les écoles. Pour que cela reste le cas, tous les cantons vont continuer à appliquer de manière systématique et avec succès leurs plans sanitaires COVID‑19 et les nombreuses mesures qu’ils contiennent.

Environ 1,6 million d’élèves et de personnes en formation fréquentent actuellement les écoles, les entreprises formatrices et les hautes écoles, ce qui correspond à près d’un cinquième de la population suisse. Plus de 220 000 enseignantes et enseignants sont employés dans plus de 10 000 établissements. Les responsables d’établissement, le corps enseignant et le personnel des administrations scolaires cantonales et communales déploient depuis mars 2020 des efforts considérables pour que les écoles demeurent des lieux sûrs et pour garantir le droit à l’éducation. La situation varie beaucoup d’un établissement à l’autre. Les cantons en tiennent comptent avec discernement.

Les directeurs et directrices de l’instruction publique sont en dialogue constant avec l’Office fédéral de la santé publique, les directions cantonales de la santé, la Société suisse de pédiatrie ainsi que divers autres experts. Les mesures suivantes sont mises en œuvre par tous les cantons:

  • les règles à suivre en cas de symptômes de maladie, en particulier l’application d’une procédure standard pour les enfants présentant des symptômes de refroidissement;
  • l’aération régulière de tous les locaux;
  • l’hygiène des mains et la désinfection des objets et des surfaces;
  • les règles de distance entre les membres du corps enseignant ainsi qu’entre élèves et enseignants;
  • la protection des personnes particulièrement vulnérables;
  • les tests de dépistage ciblés en cas de foyers épidémiques, complétés par des tests répétés en beaucoup d’endroits;
  • les mesures de quarantaine et d’isolement en cas d’apparition de foyers.

Les cantons mettent en œuvre des mesures supplémentaires en fonction des besoins depuis le début de la pandémie. La mesure la plus efficace pour y faire face ensemble est la vaccination. Les plans sanitaires cantonaux, et toutes les mesures scolaires qu’ils contiennent, pourvoient à ce que les écoles restent des lieux sûrs. Le choix des mesures à appliquer est le résultat d’une pesée des intérêts et s’inscrit donc dans une logique de proportionnalité. L’utilité d’une mesure doit l’emporter sur ses effets secondaires indésirables.

Garantir le droit à l’éducation de nos enfants et adolescents dans un environnement scolaire aussi normal que possible est de la plus haute priorité pour les directeurs et directrices de l’instruction publique.

Contact
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP, , +41 31 309 51 13

Image caption:

Éditeur
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP

Further informations

Contact
Secrétariat général de la CDIP
+41 31 309 51 11

Footer