EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 2.11.2017

Enseignement des langues: la CDIP adopte des recommandations

Berne, le 2 novembre 2017. La CDIP édicte des recommandations relatives à l'enseignement des langues nationales et de l'anglais à l'école obligatoire. Elle entend ainsi soutenir les cantons dans leurs travaux pour le maintien et le développement d'un enseignement des langues de qualité et met l'accent sur la promotion des échanges et de la mobilité.

Lors de leur assemblée annuelle des 26 et 27 octobre 2017, à Zurich, les directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique ont adopté des recommandations relatives à l'enseignement des langues étrangères (langues nationales et anglais) à l'école obligatoire. Ils ont également approuvé, avec la Confédération, une stratégie pour la promotion des échanges et de la mobilité. Cette stratégie fait l'objet d'un communiqué de presse séparé (lien).

L'enseignement des langues au niveau de la scolarité obligatoire est aujourd'hui largement coordonné à l'échelle suisse: dans presque tous les cantons, une deuxième langue nationale et l'anglais sont enseignés à partir du degré primaire. Au cours des dernières années, les cantons ont investi des ressources considérables dans la mise en œuvre de la conception de l'enseignement des langues et ils poursuivent leurs efforts pour conserver ce qui a été réalisé et développer encore l'enseignement des langues. La CDIP soutient les travaux des cantons par le biais de recommandations qui portent sur la mise en œuvre concrète de la conception de l'enseignement des langues dans les écoles.

Ont participé à l'élaboration de ces recommandations la Conférence latine des chefs d'établissement de la scolarité obligatoire (CLASECO), le Berufsverband Schulleiterinnen und Schulleiter der deutschsprachigen Schweiz (VSLCH), le Syndicat des enseignants romands (SER) et son pendant alémanique, le Dachverband Lehrerinnen und Lehrer (LCH). Des spécialistes en didactique des disciplines des hautes écoles pédagogiques ont également été associés aux travaux. Un premier projet a fait l'objet d'une procédure d'audition entre mai et septembre 2015, puis des auditions ont une nouvelle fois été organisées.

Les recommandations aux cantons et à leurs institutions de formation des enseignants comprennent quatre grands axes:

  • l'enseignement dans les classes (par ex. dotation horaire, formes d'enseignement, flexibilité);
  • la formation initiale et continue des enseignantes et enseignants (par ex. mesures de soutien au corps enseignant, exigences concernant les connaissances linguistiques);
  • la promotion des échanges et de la mobilité pour les élèves et pour les enseignantes et enseignants (des enseignantes et enseignants vont, par exemple, travailler dans une école d'une autre région linguistique);
  • la réalisation de projets de recherche et de projets de développement de l'enseignement.

L'un des points forts des recommandations concerne les échanges et la mobilité. Ce domaine bénéficiera d'un soutien supplémentaire sous l'impulsion de la stratégie qu'ont adoptée la Confédération et les cantons (voir plus haut).

En complément aux recommandations, des exemples de bonnes pratiques dans l'enseignement des langues ont été publiés par la CDIP en octobre 2017. Ils s'adressent aux enseignantes et enseignants de langue ainsi qu'aux formateurs et formatrices d'enseignants et ont pour but de leur fournir une aide dans leurs activités.

Des informations sur les autres décisions de l'assemblée annuelle des 26 et 27 octobre 2017 se trouvent dans l'infolettre éducation.ch publiée par la CDIP qui paraîtra début novembre. S'abonner à éducation.ch

Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11