EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 9.11.2016

L'université s'ouvre aux titulaires d'une maturité spécialisée moyennant un examen complémentaire

Berne, le 9 novembre 2016. Dès l'année prochaine, les titulaires d'une maturité spécialisée auront également la possibilité – à condition d'avoir réussi un examen complémentaire ("examen passerelle") – d'étudier dans une haute école universitaire. Cette possibilité était jusqu'ici réservée aux titulaires d'une maturité professionnelle. Le 9 novembre 2016, le Conseil fédéral a décidé d'une modification d'ordonnance en ce sens. Les cantons ont approuvé l'adaptation nécessaire du droit intercantonal le 27 octobre 2016 à l'occasion de l'assemblée plénière de la CDIP.

La reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale relève de la compétence de la Confédération et des cantons. En 2003, ils ont créé les bases légales pour un examen complémentaire permettant aux titulaires d'un certificat de maturité professionnelle d'accéder aux hautes écoles universitaires. Les actes législatifs correspondants ont à présent été révisés et leur champ d'application a été étendu aux titulaires d'un certificat de maturité spécialisée. Le Conseil fédéral a décidé de la modification de son ordonnance le 9 novembre 2016. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) a approuvé une révision analogue du règlement de la CDIP le 27 octobre 2016 dans le cadre de son assemblée annuelle.

Les titulaires d'une maturité spécialisée désirant entreprendre des études auprès d'une haute école universitaire devaient jusqu'à présent rattraper la maturité gymnasiale ou suivre le cursus des deux dernières années de gymnase. A la demande de la CDIP, un groupe de travail constitué de représentants de la CESFG (Conférence suisse des services de l'enseignement secondaire II formation générale) – une conférence spécialisée de la CDIP –, de la Conférence suisse des directrices et directeurs d'écoles de culture générale (CECG), de swissuniversities et du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) a été chargé de proposer les modifications juridiques nécessaires pour permettre à des titulaires d'une maturité spécialisée reconnue à l'échelle nationale par la CDIP d'accéder à l'examen complémentaire.

Comme pour les titulaires d'une maturité professionnelle, un examen complémentaire doit permettre d'identifier l'aptitude des candidats titulaires d'une maturité spécialisée à poursuivre des études dans une haute école universitaire. Avec la modification de l'ordonnance et du règlement, l'examen complémentaire réussi combiné au certificat de maturité spécialisée reconnu à l'échelle nationale est considéré comme équivalent à une maturité gymnasiale suisse.

Au printemps, une audition avait été menée conjointement par le SEFRI et la CDIP auprès de tous les milieux intéressés.

Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11

 

Contact

Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11