EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 18.5.2015

Valorisation optimale des chances: objectifs politiques concernant l'espace suisse de formation

La Confédération (DEFR) et les cantons (CDIP) confirment et élargissent les objectifs politiques concernant l'espace suisse de formation qu'ils ont fixés pour la première fois en 2011. La plupart des objectifs à long terme de 2011 restent d'actualité, notamment celui qui vise un taux de 95 % de jeunes titulaires d'un diplôme du degré secondaire II. L'un des nouveaux axes prioritaires concerne le degré tertiaire. La Confédération et les cantons souhaitent que la distinction entre hautes écoles universitaires, hautes écoles spécialisées et formation professionnelle supérieure, qui a fait ses preuves, soit maintenue et soutenue là où le besoin s'en fait sentir. Dans ce contexte, le renforcement de la formation professionnelle supérieure fait l'objet d'une attention particulière.

Selon l'art. 61a, al. 1, de la Constitution fédérale, la Confédération et les cantons sont tenus de veiller ensemble à la qualité et à la perméabilité de l'espace suisse de formation dans les limites de leurs compétences respectives. Pour accomplir cette mission, la Confédération et les cantons ont mis sur pied le monitorage de l'éducation. Partant des connaissances dont ils disposaient sur le système de formation (rapport sur l'éducation en Suisse) et considérant le système dans son ensemble, ils ont fixé pour la première fois en 2011, dans une perspective à long terme, des objectifs politiques communs concernant l'espace suisse de formation qui doivent être réalisés à l'échelle fédérale et plus précisément intercantonale. Quatre ans plus tard, le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) confirment leurs principes stratégiques et leurs objectifs communs pour un développement du système de formation suisse qui soit cohérent et résolument tourné vers l'avenir. Dans le même temps, ils élargissent ces objectifs en se basant sur le rapport sur l'éducation de 2014.

Objectifs toujours valables

  • Harmoniser la scolarité obligatoire: ce processus est en cours et est déjà bien avancé dans les cantons. Ces derniers dresseront un bilan à l'été 2015.
  • Faire en sorte que 95 % des jeunes de 25 ans possèdent un diplôme du secondaire II: l'objectif de 95 % est déjà dépassé, indépendamment de la nationalité, pour la tranche des 26-35 ans qui sont nés en Suisse. D'autres mesures doivent être prises pour les jeunes qui n'ont pas suivi leur scolarité ou la totalité de leur scolarité en Suisse. En mars 2015, la Confédération, les cantons et les organisations du monde du travail, de concert avec les associations d'enseignants, ont réaffirmé leur volonté de continuer dans cette voie.
  • Garantir à long terme un accès sans examen aux hautes écoles universitaires pour les titulaires d'une maturité gymnasiale: la mesure phare est un projet sur l'aptitude aux études supérieures des titulaires d'une maturité gymnasiale. En mai 2015, la CDIP mettra en consultation des propositions concernant les compétences de base requises pour les études supérieures.

Nouveaux objectifs et objectifs élargis

  • L'un des nouveaux thèmes porte sur l'abandon des études dans les universités. Les causes des nombreux décrochages et changements d'orientation seront déterminées à l'aide d'indicateurs et des mesures seront prises en conséquence. Au cours des dernières années, un quart des jeunes adultes inscrits dans une université suisse ont arrêté leurs études au bout de quelques semestres sans avoir obtenu de diplôme.
  • L'objectif Assurer la comparabilité internationale des diplômes de la formation professionnelle supérieure, défini en 2011, a été élargi. Le degré tertiaire est considéré dans son ensemble (universités, hautes écoles spécialisées et formation professionnelle supérieure) et, compte tenu de leur succès, les orientations de ces voies de formation, différentes mais équivalentes, doivent être maintenues. Le renforcement de la formation professionnelle supérieure reste un thème important. Rappelons à ce propos la modification de la loi qui a été mise en consultation en janvier 2015 par le Conseil fédéral concernant le financement des cours préparatoires aux examens fédéraux ou l'accord intercantonal sur les contributions dans le domaine des écoles supérieures (AES), auquel presque tous les cantons ont adhéré et qui permettra d'améliorer la libre circulation des étudiants.
  • L'objectif 6 élargi (Encourager l'accès à la formation, la reconversion et la réinsertion dans l'ensemble du système de formation suisse) et le nouvel objectif 7 (Améliorer le choix des études et de la profession) visent à lutter contre la pénurie de personnel qualifié. Il s'agit, d'une part, de soutenir les adultes qui souhaitent obtenir un diplôme professionnel en suivant une formation de rattrapage ou changer de profession et, d'autre part, d'optimiser l'orientation professionnelle, universitaire et de carrière. Les partenaires de la formation professionnelle procèdent actuellement à la mise en œuvre des mesures présentées dans le rapport de base du SEFRI intitulé Diplôme professionnel et changement de profession pour les adultes.

Le DEFR et la CDIP traduisent les objectifs communs en mesures concrètes pour leur domaine de compétences respectif. Le prochain rapport sur l'éducation (2018) fournira des informations sur le degré de réalisation des objectifs fixés et l'efficacité des mesures mises en place.

Dans leur déclaration 2015, le DEFR et la CDIP font également état des domaines dans lesquels une collaboration entre la Confédération et les cantons s'avèrera nécessaire dans les prochaines années. Les défis à relever concernent notamment la promotion des langues nationales, l'encouragement du domaine MINT à l'école et en dehors de celle-ci, les actions en faveur de l'éducation à la citoyenneté et le développement d'offres d'accueil extrafamilial.

Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11

Communiqué de presse en pdf