EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Reconversion dans l'enseignement

Refaire une formation pour devenir enseignant

Il existe, pour les personnes souhaitant se reconvertir dans l'enseignement, des formations débouchant sur des diplômes d'enseignement reconnus à l'échelon national pour les degrés préscolaire et primaire et pour le degré secondaire I. Il n'existe en revanche pas de modalités de formation spécifiquement destinées aux personnes souhaitant se reconvertir comme enseignant pour les écoles de maturité.

Les cantons et les institutions de formation sont libres d'organiser ou non de telles formations et choisissent les modalités qu'ils proposent aux candidats à la reconversion (voir ci-dessous, chiffres 1  à  3). Les personnes intéressées sont priées de se renseigner directement auprès des institutions de formation.

A qui s'adressent les formations permettant la reconversion dans l'enseignement?

Ces formations s'adressent à des personnes disposant d'une expérience professionnelle dans un autre métier. Elles doivent être âgées de 30 ans au minimum et avoir accompli avec succès une formation professionnelle ou une autre formation au degré secondaire II ou encore une formation du degré tertiaire (formation professionnelle supérieure ou de haute école) et attester d'une expérience professionnelle d'au moins trois ans.

Quelles sont les modalités de la reconversion?

Il existe trois possibilités d'accéder aux formations permettant une reconversion dans l'enseignement aux degrés préscolaire/primaire ou au degré secondaire I. Ces possibilités peuvent être en partie combinées.

1. Conditions d'admission spéciales (sans maturité gymnasiale)
Les candidats à la reconversion (personnes âgées 30 ans au minimum attestant d'une expérience professionnelle) qui ont accompli avec succès une formation professionnelle ou une autre formation du secondaire II, mais qui ne sont pas titulaires d'une maturité gymnasiale ou d'un titre équivalent, peuvent être admises sur dossier dans les filières des hautes écoles pédagogiques préparant à l'enseignement aux degrés préscolaire/primaire ou au degré secondaire I.

2. Prise en compte des capacités et connaissances acquises antérieurement et réduction de la durée des études
Les candidats à la reconversion (personnes âgées de 30 ans au minimum attestant d'une expérience professionnelle), qui sont titulaires d'une maturité gymnasiale ou d'un titre équivalent peuvent demander la prise en compte des compétences acquises de manière formelle ou non formelle. On qualifie de "formelles" les compétences acquises dans le cadre d'un programme de formation et de "non formelles" celles acquises en dehors d'un tel programme. Leur prise en compte intervient au travers du processus de la validation des acquis. La durée de la formation d'enseignant primaire (3 ans) peut ainsi être réduite d'une année au maximum tandis que celle d'enseignant secondaire (4,5 ans) peut être réduite d'un peu plus d'une année.

3. Programme spécial de formation
Les hautes écoles peuvent proposer un programme spécial de formation pour les personnes souhaitant se reconvertir dans l'enseignement qui sont âgées de 30 ans au minimum et qui attestent d'une expérience professionnelle. Ce programme spécial permet d'occuper, au plus tôt à l'issue de la première année de formation, un poste d'enseignement à temps partiel rémunéré et correspondant au degré visé (formation par l'emploi). L'activité d'enseignement fait partie des études à plein temps et doit être encadrée par les hautes écoles. Pour avoir accès à ce programme spécial, les personnes intéressées doivent passer avec succès une procédure visant à vérifier leur aptitude à la profession enseignante.

Les conditions sont sinon les mêmes que pour les étudiantes et étudiants des filières régulières conduisant à l'enseignement.

 

Ecoles

Brochures du CSFO

Enseignant/enseignante - Scolarité obligatoire

Enseignant/enseignante - Postobligatoire (secondaire II)