EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 9.7.2014

Renforcement de l'italien au gymnase: procédure d'audition lancée

Berne, le 9 juillet 2014. Les cantons veulent renforcer l'enseignement de l'italien au gymnase. La CDIP a lancé une procédure d'audition concernant des recommandations relatives à la promotion de l'italien en tant que troisième langue nationale dans les gymnases suisses.

En permettant aux élèves d'acquérir des compétences culturelles et linguistiques dans les différentes langues nationales, l'école contribue à renforcer la cohésion nationale et à forger l'identité suisse. L'enseignement de l'italien en Suisse romande et en Suisse alémanique s'inscrit dans ce contexte.

Dans le texte mis en audition, il est recommandé aux cantons de s'engager afin que chaque gymnasien ou gymnasienne ait la possibilité de choisir l'italien comme discipline de maturité (discipline fondamentale, option spécifique). Or, que ce soit pour des raisons de gestion ou d'organisation, tous les établissements ne sont pas en mesure de proposer une telle offre. Les cantons sont donc invités à trouver des solutions appropriées avec d'autres écoles situées sur leur territoire ou dans un autre canton, mais toujours à distance raisonnable du domicile des élèves concernés. Ces solutions ne doivent pas engendrer de coûts supplémentaires pour les bénéficiaires. La plupart des gymnases proposent aujourd'hui déjà l'italien. Il convient de continuer à garantir cette offre et de la renforcer, notamment par le biais de collaborations entre écoles.

Ces recommandations donnent ainsi une explication interprétative du règlement sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale, qui a été édicté en 1995 par les cantons et la Confédération (règlement de la CDIP, ordonnance du Conseil fédéral).

Pour augmenter l'attrait de l'enseignement de l'italien, il est recommandé aux cantons de proposer l'italien en immersion (enseignement en italien de disciplines non linguistiques ou mise en place de filières bilingues) et d'intensifier les programmes d'échanges ainsi que les séjours et les stages linguistiques. Les cantons sont également invités à bénéficier du soutien que la Confédération offre, en vertu de la loi sur les langues de 2007, pour les projets novateurs visant à la promotion des langues nationales dans l'enseignement.

Pour que les jeunes choisissent l'italien au gymnase, il est important que cette discipline soit proposée déjà au degré secondaire I. Cette thématique ne fait pas partie des recommandations, car elle est déjà contenue dans le concordat HarmoS. En effet, selon ce concordat, les cantons doivent garantir, durant la scolarité obligatoire, une offre appropriée d'enseignement facultatif d'une troisième langue nationale (ce qui correspond généralement à l'italien).

Lors de sa séance du 8 mai 2014, le Comité de la CDIP a lancé une procédure d'audition concernant ces recommandations; le projet a été porté à la connaissance de l'Assemblée plénière le 12 juin 2014. Les participants à la procédure d'audition sont les départements cantonaux de l'instruction publique, la Société suisse des professeurs de l'enseignement secondaire (SSPES) et la Conférence des directrices et directeurs de gymnases suisses (CDGS). Le délai est fixé au 26 septembre 2014.

Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11

 

Pour en savoir plus

Contact

Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11