EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 24.10.2013


Christoph Eymann nommé président de la CDIP

Braunwald, le 24 octobre 2013. Lors de leur assemblée annuelle à Braunwald (GL), les directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique ont élu le conseiller d'Etat de Bâle-Ville Christoph Eymann au poste de président de la CDIP pour une période de quatre ans (2013–2017).

Politicien expérimenté et actuel président de la Conférence universitaire suisse (CUS), Christoph Eymann entrera en fonction le 1er novembre 2013.

Il succédera à la conseillère d'Etat fribourgeoise Isabelle Chassot qui occupera, à partir de cette même date, le poste de directrice de l'Office fédéral de la culture (OFC). Madame Chassot a été présidente de la CDIP pendant environ sept ans et demi (du 1er juillet 2006 au 31 octobre 2013).

Depuis l'entrée en vigueur du concordat scolaire de 1970, plusieurs conseillers d'Etat et une conseillère d'Etat se sont succédé à la présidence de la CDIP: Hans Hürlimann (ZG) de 1969 à 1973, Alfred Gilgen (ZH) de 1974 à 1981, Ernst Rüesch (SG) de 1982 à 1985, Jean Cavadini (NE) de 1986 à 1992, Peter Schmid (BE) de 1993 à 1998, Hans Ulrich Stöckling (SG) de mi-1998 à mi-2006 et Isabelle Chassot (FR) de mi-2006 à fin octobre 2013.

La durée maximale du mandat à la présidence de la CDIP est de huit ans; le premier mandat de quatre ans peut, après une élection de confirmation par l'Assemblée plénière, être renouvelé pour une seconde période de quatre ans.

Le 28 octobre 2013 aura lieu à Berne un point de presse avec la présidente sortante et le nouveau président.

Portrait:
Christoph Eymann est docteur en droit et membre du Parti libéral-démocratique. Il a siégé au Grand Conseil du canton de Bâle-Ville (législatif) de 1984 à 1995, puis au Conseil national de 1991 à 2001. Elu au Gouvernement bâlois en 2001, il est, depuis, à la tête du Département de l'instruction publique. Il est en outre, depuis le 1er janvier 2012, président de la Conférence universitaire suisse (CUS), poste qu'il occupera encore jusqu'à la fin de l'année 2013.

Après des études de droit achevées à l'Université de Bâle en 1978 et couronnées par un doctorat, Christoph Eymann a travaillé en tant que juriste auprès du Basler Volkswirtschaftsbund et a aussi dirigé pendant de nombreuses années l'Union des arts et métiers du canton de Bâle-Ville. 

Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11

 

Le conseiller d'Etat Christoph Eymann

Contact

Service de presse du
Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11