EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

EVAMAR

La réforme de la maturité gymnasiale lancée en 1995 a été évaluée dans le cadre d'EVAMAR I (enquêtes réalisées entre 2002 et 2004) et d'EVAMAR II (tests de performance effectués auprès des jeunes ayant obtenu leur maturité en 2007 et dont les résultats ont été publiés en 2008). Le but de ces évaluations était de rassembler à l'intention des instances politiques fédérales et cantonales des connaissances solides pour  faire évoluer si nécessaire la formation gymnasiale.

EVAMAR I (2002 - 2004)

Lors de la première phase d'EVAMAR, le corps enseignant, les élèves et les directions d'établissement ont répondu par écrit à un questionnaire. L'enquête a montré qu'ils portaient dans l'ensemble un jugement positif sur la réforme de la maturité gymnasiale lancée en 1995.

En juin 2007, le règlement sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM) a été modifié dans le cadre d'une révision partielle (renforcement des disciplines faisant partie du domaine des sciences expérimentales notamment).

EVAMAR II (2005 - 2008)

La seconde phase d'EVAMAR a permis d'analyser divers aspects qualitatifs de la formation gymnasiale. Une enquête a notamment mesuré le niveau de connaissances des élèves au terme de leur formation (en langue première, mathématiques et biologie).

Les résultats d'EVAMAR II ont été publiés le 13 novembre 2008. L'enquête a été réalisée sous la conduite de M. Franz Eberle, professeur à l'Institut de pédagogie professionnelle et gymnasiale (comme il s'appelait alors) de l'Université de Zurich. EVAMAR II délivre dans l'ensemble un bon certificat aux gymnases, mais constate en même temps de grandes différences, non seulement dans les performances individuelles, mais aussi d'une classe à l'autre.

Recommandations de la PGYM

A partir des résultats d'EVAMAR II, un organe spécialisé de la CDIP (la Plate-forme Gymnase ou PGYM) a élaboré à l'attention des autorités politiques des recommandations pour le développement futur du gymnase. La Plate-forme Gymnase a remis son rapport au Comité de la CDIP en janvier 2009. La PGYM rassemblait des personnes issues des cantons, de la Confédération, des groupements d'écoles ou de hautes écoles et de la société d'enseignants SSPES. Sa composition exacte est publiée dans le rapport de la PGYM, annexe F.

Contact

Chantal Andenmatten, cheffe de l'Unité de coordination Secondaire II formation générale et professionnelle
Courriel (secrétariat)
+41 (0)31 309 51 11