EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 11.11.2010

Standards nationaux de formation: les propositions rencontrent un accueil positif lors de la procédure d'audition

Berne, le 11 novembre 2010. La CDIP maintient son cap pour l'élaboration des standards nationaux de formation. L'Assemblée plénière compte adopter ces instruments en mars et en juin 2011.

Les directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique ont pris connaissance des résultats positifs de l'audition sur les propositions de standards nationaux de formation lors de leur assemblée annuelle des 28 et 29 octobre 2010 à Berne. Ces standards décrivent les compétences fondamentales que les élèves doivent acquérir à l'école obligatoire dans la langue de scolarisation, deux langues étrangères (une seconde langue nationale et l'anglais), les mathématiques et les sciences naturelles. Ils ne couvrent pas la totalité des domaines d'apprentissage dans une discipline, mais définissent les compétences essentielles à atteindre. Les standards nationaux de formation s'intégreront dans les plans d'études régionaux où sont décrits de manière exhaustive et approfondie l'ensemble des objectifs d'apprentissage (Plan d'études romand PER et alémanique Lehrplan 21). Les plans d'études ne sont pas élaborés par la CDIP sur le plan national mais relèvent, pour le premier, de la responsabilité de la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) et, pour le second, de la Conférence des directeurs cantonaux de Suisse alémanique (D-EDK).

Procédure d'audition
La procédure d'audition sur les standards nationaux de formation a commencé le 25 janvier 2010 pour se terminer le 31 juillet 2010. Elle s'adressait aux 26 départements cantonaux de l'instruction publique ainsi qu'aux organisations suivantes actives sur le plan national ou dans une région linguistique: d'une part, les associations d'enseignantes et enseignants, les associations de responsables d'établissement scolaire et les organisations de parents. D'autre part, les écoles du degré secondaire II, les responsables de la formation professionnelle et les organisations faîtières du monde économique, c'est-à-dire ceux qui prennent en charge la formation des jeunes à la fin de leur scolarité obligatoire.

Résultats et démarche à suivre
Les 26 départements cantonaux de l'instruction publique se sont prononcés positivement sur les propositions. Celles-ci recueillent également un taux d'acceptation élevé auprès de la majorité des autres organismes consultés.

Lors de sa séance 28 octobre 2010, l'Assemblée plénière de la CDIP a défini la démarche de finalisation des travaux comme suit:

  • Au cours des prochains mois, les standards seront mis au point sur la base des remarques exprimées lors de la procédure d'audition. De nombreuses modifications seront apportées (par ex. amélioration des formulations ou adaptation de certains niveaux d'exigences) et la présentation des standards sera simplifiée, mais sans toucher à l'essentiel de l'instrument.
  • L'adoption des standards de formation par l'Assemblée plénière de la CDIP est prévue pour mars et juin 2011.

De plus, au cours de cette dernière séance, l'Assemblée plénière de la CDIP a confirmé et complété les principes qui régiront l'introduction et l'utilisation des objectifs nationaux de formation:

  • Les cantons sont chargés d'harmoniser les objectifs des niveaux d'enseignement sur le plan national (art. 62, al.4, Cst). Ce mandat constitutionnel a été approuvé par 86% du peuple suisse en mai 2006. Les standards nationaux de formation, de même que les plans d'études régionaux constituent les instruments essentiels de ce processus d'harmonisation.
  • La CDIP évaluera le degré d'atteinte des standards de formation dans le cadre du monitorage de l'éducation en Suisse durant la période d'évaluation 2014–2017. Les résultats seront intégrés au rapport sur l'éducation 2018. Cette vérification, qui portera sur un échantillon représentatif d'élèves, ne permettra pas d'établir un classement des établissements scolaires.
  • Lorsque les standards de formation en cours de finalisation auront été mis en oeuvre avec toute l'attention nécessaire, la CDIP prévoit d'élaborer dans un deuxième temps, des objectifs de formation pour d'autres disciplines: en priorité les TIC (technologies de l'information et de la communication), l'éducation physique, la musique et les activités créatrices et manuelles. La décision à ce sujet date de 2007 déjà (décision des 25 et 26 octobre 2007 concernant la mise en oeuvre du concordat HarmoS).

Editeur et contact: Service de presse du Secrétariat général de la CDIP, tél. 031 309 51 11

 

Accès direct

Contact

Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11