EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

26 septembre: Journée européenne des langues


26 septembre: Journée européenne des langues. Le développement du Portfolio suisse des langues est achevé

Berne, le 25 septembre 2008. A l'occasion de la Journée européenne des langues (26 septembre), la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) annonce l'achèvement des travaux concernant les différentes éditions du portfolio suisse des langues, qui ont été développées sur mandat de la CDIP. Vient de paraître en Suisse une version du portfolio destinée aux enfants. Le portfolio accompagne l'apprentissage des langues tout au long de la vie et permet à ses détenteurs de faire valoir leurs connaissances linguistiques sous une forme comparable partout en Europe.


Le 26 septembre, toute l'Europe fêtera la huitième Journée européenne des langues. Cette journée d'action a été lancée en 2001 par le Conseil de l'Europe à Strasbourg. Son objectif est de mettre en lumière l'importance de la diversité linguistique et de promouvoir l'apprentissage des langues tout au long de la vie.

La série "portfolio des langues" de la CDIP est complète
Le portfolio suisse des langues comprenait déjà une édition pour jeunes et adultes et une édition pour les jeunes du secondaire I. Une version pour enfants (de 7 à 11 ans, accompagnée d'un portfolino pour les 4 à 7 ans) est désormais aussi disponible. Le portfolio des langues peut ainsi être utilisé à tous les degrés d'enseignement, et jusqu'à l'âge adulte.

Le 26 septembre, plusieurs enseignantes et enseignants suisses ouvrent les portes de leurs classes à des journalistes pour montrer comment se déroule une unité d'enseignement utilisant le portfolio des langues.

L'utilisation du portfolio dans le cadre de la scolarité obligatoire fait partie de la stratégie pour l'enseignement des langues adoptée par la CDIP en 2004. Le concordat HarmoS prévoit également, à l'art. 9, l'utilisation de portfolios individuels.

A quoi sert le portfolio des langues?
Le portfolio des langues accompagne l'apprentissage des langues étrangères. Cela peut commencer avant même l'école obligatoire par une sensibilisation aux langues; ensuite, le portfolio peut être utilisé durant toute la scolarité en tenant compte de l'âge des élèves. A partir du degré primaire, ces derniers apprennent à auto-évaluer eux-mêmes leurs connaissances linguistiques et à montrer au moyen d'exemples concrets leurs capacités dans une langue étrangère. Cela ne se limite pas à l'enseignement scolaire: les langues d'origine peuvent également figurer dans le portfolio et y être valorisées.

Comme les différentes versions du portfolio se réfèrent à une échelle de compétences appliquée dans toute l'Europe, leurs utilisateurs ont la possibilité de documenter leurs connaissances linguistiques de manière qu'elles puissent être comparées sur le plan international. Les connaissances linguistiques sont résumées dans un passeport européen des langues. En tant qu'instrument d'information, le portfolio facilite donc la mobilité et peut être utilisé sur le marché du travail, notamment dans le cadre des procédures de candida-ture. En suscitant l'intérêt des jeunes pour les langues étrangères au-delà de la scolarité, il favorise égale-ment l'apprentissage autonome des langues tout au long de la vie.

Le portfolio des langues dans le contexte européen
Le portfolio des langues est une idée européenne. Il est déjà utilisé (en différentes versions) dans 30 pays d'Europe environ. Une de ses fonctions-clés est de se référer à une échelle européenne commune décrivant différents niveaux de compétences linguistiques. La promotion de cet instrument est assurée par le Conseil de l'Europe à Strasbourg, qui est également responsable de sa validation. Toutes les versions suisses du portfolio des langues répondent aux critères de qualité requis et ont été validées.

Portfolio suisse des langues: vue d'ensemble

Instrument pour toutes les langues et tous les degrés d'enseignement – avec formulaires adaptés à différents groupes d'âge