EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse 26.02.2006


Objectif renforcé: apprentissage précoce des langues dans la Suisse multilingue

Berne, le 26.02.2006. Le Comité de la CDIP s'est réjoui de l'issue de la votation populaire qui a eu lieu aujourd'hui dans le canton de Schaffhouse (rejet de l'initiative "Pour une seule langue étrangère à l'école primaire"). Cela correspond tout à fait à l'objectif de la CDIP qui veut que dans notre pays multilingue, à l'école publique, les enfants puissent commencer au plus tôt l'apprentissage des langues.


Selon sa décision datée du 25 mars 2004, l'objectif de la CDIP concerne le renforcement de la langue locale (dès le degré préscolaire) ainsi que l'introduction d'une première langue étrangère à partir de la 3e année de scolarité, au plus tard, et d'une deuxième à partir de la 5e année, au plus tard, l'une d'entre elles étant une deuxième langue nationale.

  • Pas de surcharge: comme la science et l'expérience le montrent, l'apprentissage précoce d'une langue ne constitue pas une surcharge pour les enfants. L'apprentissage de plusieurs langues est même plus aisé durant la petite enfance. Les enfants développent en effet des dispositions favorables à l'acquisition d'autres langues, et il s'agit là d'un potentiel qui, ultérieurement, ne peut plus être constitué de la même façon. Ce qui est important, c'est de modifier l'enseignement des langues et de créer des conditions cadres adéquates: formation du corps enseignant, travail de développement dans le domaine de la didactique, travail pédagogique en équipe (échange pour certaines matières ou enseignants semi-généralistes) (voir décision de la CDIP). De nombreux travaux sont déjà en cours dans ces différents domaines, coordonnés par la CDIP ou ses conférences régionales.
  • Apprentissage précoce: l'importance de l'apprentissage précoce n'est pas contestée non plus par l'Association faîtière des enseignantes et enseignants, et nombreuses sont les associations professionnelles - parmi lesquelles l'Association suisse alémanique des enseignantes et enseignants du degré primaire - qui soutiennent la politique de la CDIP. Ce dernier correspond du reste également à l'objectif que poursuivent des pays qui ne sont pas plurilingues, pays de l'Union européenne notamment. La Suisse multilingue ne peut se permettre de rater le coche dans ce domaine.
  • Lien avec HarmoS: le 16 février dernier, la CDIP a mis en consultation son projet d'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire. Il est prévu, dans le cadre de la mise en application de ce concordat, de déterminer des standards de formation applicables sur l'ensemble du pays pour deux langues étrangères enseignées dès l'école primaire (standards à atteindre à la fin de la 6e année de scolarité).


Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP, tél. 031 309 51 11

 

Accès direct

Contact

Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11